Christophe Pelé

Deux étoiles Michelin brillaient au fronton de son restaurant parisien La Bigarrade, alors l’une des tables les plus difficiles à réserver de la capitale. Elles couronnent aujourd’hui celle du Clarence, avenue Franklin-D.-Roosevelt dans le 8e arrondissement, où Christophe Pelé s’exprime désormais. Un arrondissement qu’il connaît bien puisqu’il a officié dans les meilleures maisons du quartier : Ledoyen, Lasserre, Pierre Gagnaire, Le Bristol ou encore Le Royal Monceau.

Sa réserve naturelle l’a préservé du feu des projecteurs malgré un talent reconnu à travers le monde. Ce livre, dans lequel il confie pour la première fois ses idées et ses recettes, est un événement attendu sur la scène gastronomique française et internationale.

Au classement des meilleurs restaurants de la capitale établi par sept critiques gastronomiques pour le site Atabula.com, Le Clarence arrive en première position. Il figure également sur la prestigieuse Liste, qui désigne 1000 restaurants d’exception à travers le monde.