Fred Duval

Né en janvier 1965 à Rouen, Fred Duval publie son premier album, 500 fusils, en 1995. La même année, il signe son premier grand succès, Carmen Mc Callum (Delcourt, « Série B »). S'ensuivent Travis (Delcourt) et Hauteville House (Delcourt). En 2008, il commence Meteors (Delcourt), une série de science-fiction mise en images par Philippe Ogaki. Il réalise aussi un vieux rêve et, avec le dessinateur Zanzim, adapte Tartuffe en bande dessinée (Delcourt). Il intègre, en 2010, l'équipe du Casse (Delcourt), dont il écrit le tome 4 La Grande Escroquerie. La même année, il crée Nico (Dargaud), avec Philippe Berthet, et se lance, au côté de Jean-Pierre Pécau, dans l'aventure de Jour J (Delcourt), une série concept dirigée par Fred Blanchard, qui revisite les grands tournants de l'Histoire. En 2012, il publie le tome 1 de L'homme de l'année, album qui connaît un beau succès critique et commercial. En 2014 paraissent deux albums consacrés à Esterhazy et à l'affaire Dreyfus, et Wonderball (Delcourt), ambitieux thriller écrit avec Jean-Pierre Pecau et Fred Blanchard, dessiné par Colin Wilson. En octobre 2016 signe le tome 10 de XIII Mystery (Dargaud), dessiné par Corentin Rouge. En 2018, il sort avec avec Didier Cassegrain, à l'adaptation en BD du roman Nymphéas noirs (Dupuis), de Michel Bussi. La même année sort le premier tome de sa nouvelle série de science-fiction, Renaissance (Dargaud, tome 3, 2020) réalisée avec EMEM et Frédéric Blanchard. En 2020, Fred Duval devient chevalier de l'ordre des Arts et des Lettres.

Ses livres

Agenda

22

aoû

Festival
Charleville-Mézières
Du jeudi 22 août au dimanche 25 août