Bleach - Tome 21

Be my family or not
Adolescent de quinze ans, Ichigo Kurosaki possède un don particulier : celui de voir les esprits. Un jour, il croise la route d'une belle shinigami (un être spirituel) en train de pourchasser une "âme perdue", un esprit maléfique qui hante notre monde et n'arrive pas à trouver le repos. Mise en difficulté par son ennemi, la jeune fille décide alors de prêter une partie de ses pouvoirs à Ichigo, mais ce dernier hérite finalement de toute la puissance d'un shinigami. Contraint d'assumer son nouveau statut, Ichigo va devoir gérer ses deux vies : celle de lycéen ordinaire, et celle de chasseur de démons... « Bleach » est un manga d'action au rythme trépidant, au graphisme soigné et à l'intrigue palpitante.
Action
Fantastique
Combat
combat
fantastique
fantastique
guide book
6.90 €
Découvrir un extrait
Auteur
Numéro de Tome: 
21
Parution : 
18.04.2007
Thèmes: 
Editeur oeuvre origine: 
Shueisha
Format :
115 x 180 mm
Pages : 
192
EAN : 
9782723458061
Ce livre existe en version numérique

Découvrir un extrait

Vos avis sur Bleach - Tome 21

Portrait de le_chasseur_de_manga
le_chasseur_de_manga
<p>shad et inous sont pas la pour rien si tu lisait la suite tu comprendrait mais on doit pas trop en demendait aux idiots</p>
Note: 
0
Portrait de aceofjade
aceofjade
<p>s il n y avait qu une chose à dire, c est qu il y a de manière égal des idiots qui adorent Bleach et des idiots qui n aiment pas Bleach... et qui nous laissent de manière égale aussi des commentaires lamentables (c pas parce qu ils sont longs qu ils sont construits), ce qui fait qu on peut jamais avoir d avis objectifs... traduction, au lieu de tenter d apprendre quelque chose du travail de qqun, autant s en charger soi même (en lisant le manga dans le cas présent) que de se fier aux écrits de gamins qui n ont que ça à foutre de se précipiter sans réfléchir sur leur ordi pour écrire sur un sujet dont ils n auront cure dans deux ans...</p>
Note: 
0
Portrait de lala
lala
<p>franchmen jaimerai b1 savoir sai kel manga ke tu li toi ? car franchmen bleach est le top du top au classement des meilleurs manga shonen et sai pa pour r1 car si tout le monde vote sai ke sai vraimen le meilleur sai la VRAI RéVOLUTION DU MANGA les personnages sont super les aventures sont b1 pensé Et j'insiste en disant que ya que les nul qui pensent que se manga est nul sai tout Pour penser qu'il est mal fait faut d'abord comparé et voir si toi tu pourrait faire mieux on ne critique pas en plus le travail des autres sai du nimporte koi ps:je n'est r1 contre toi mais arréte de marké des idioti pareil car tou le monde n'est pas de ton avis.</p>
Note: 
0
Portrait de leto_ii
leto_ii
<p>Devant tant de vénération pour la manga Bleach, il est de mon devoir de donner mon avis, puisqu'il est totalement divergent par rapport à la majorité des gens qui le lisent: Soyons clair, Bleach est un manga moyen, n'ayant rien, absolument rien et j'insiste, pour dépasser du lot. Et pour montrer que j'ai murement réfléchi à mon avis, je vais vous donner les raisons: Commençons le premier tome, vide absolu, un héros qui pète tout, ténébreux, dans un univers franchement fade (le Japon... c'est pas un truc déjà utilisé dans les manga ça?), des méchants ayant le look des Anges d'Evangelion, pas vraiment d'intrigue, bref, l'a fallu qu'on me convainc pour que je lise la suite. Deuxième tome, rien à envier au premier, vu qu'il prend une intrigue minable (un pigeon poursuivi par un rô méchant, mouaif) l'allonge sur un tome entier et réutilise le fameux ténébreux... Avance-t-on? Ca reste aussi plat. Le troisième approfondit la psychologie du héros, Ichigo, mais en tentant de ne pas le rendre trop culpabilisé (du style, ouah, il croyait être responsable de la mort de sa mère mais en fait non, c'est encore un autre rô méchant), ben ça fait un fucking pétard mouillé, donc on reste dans le creux. Je passe le quatrième qui ne donne rien, sinon un fameux illusioniste qui sert à rien et montrer que Ichigo est ultra puissant (vu les trois premiers tomes, on l'avait compris), sans compter que ce doit être l'un des héros les plus bourrins des mangas (même Gunts est plus subtil). 'Fin bref, dans le cinquième, lorsque Sado et Orihime (gaulée comme pas deux à 16 ans...) ont des pouvoirs, ça fait style Tite Kubo voulait les garder pour la suite parce que créer des personnages, ça va pas? Donc des explications vaseuses, minables, à pleurer. Je passe sur l'entrainement de Ichigo, pas la peine de s'attarder sur son bourrinage, et allons directement prendre dans son intégralité Soul Society: Décor, sans âme (village jap'? Original...). Personnages, jurant avec le drame qui doit se passer, on a des clowns alors que tout devrait être beaucoup plus tendu (ben oui, quand on voit les Hollows, ils étaient supra méchants, là c'est des blaireaux en kimono), ça démolit l'ambiance direct. Combats, toujours aussi bourrins, ne faisant intervenir que Ichigo (j'invente rien, sur 12 tomes, il doit combattre dans 10), ce qui fait que Ishida, Orihime et Chad servent à rien (c'est utile de leur donner des pouvoirs...). Bref, je m'attarderais pas sur ce manga, et pourtant dieu sait qu'il y a matière à le critiquer. Attention, je n'ai pas dit que ce manga était mauvais, j'ai juste dit qu'il était trop commun pour être vraiment la révolution du shonen dont on parle...</p>
Note: 
0