Gunnm - Édition originale - Tome 01

Le retour de la série culte !

Au cœur de la décharge dans laquelle il vit, un cybernéticien retrouve les restes d’une jeune androïde. La ramener à la vie marque le début d'une saga qui va bouleverser l'ensemble du système solaire.

Gunnm, l'une des œuvres fondatrices du manga en France est de retour dans une édition au plus proche de l'œuvre créée par l'auteur : format 130 x 180, sens de lecture japonais et onomatopées sous-titrées ! L'occasion de découvrir ou de redécouvrir une série culte... avant de passer à la lecture de la troisième saison Mars Chronicle.

Action
combat
robot
science-fiction
cyborg
cataclysme
7.60 €
Découvrir un extrait
Numéro de Tome: 
1
Parution : 
19.10.2016
Collection : 
Thèmes: 
Editeur oeuvre origine: 
Kodansha
Format :
130 x 180 mm
Pages : 
224
EAN : 
9782344017548
Ce livre existe en version numérique

Découvrir un extrait

Vidéos

Vos avis sur Gunnm - Édition originale - Tome 01

Portrait de hagakure
hagakure
<p>Jolie traduction, à mes yeux, après j'ai 22 ans et je suis étudiant en droit donc j'aime les belles lettres...Et pour la "chienlit", parlez en à tous ceux qui ont vécu mai 68, ils savent ce que c'est...</p>
Note: 
0
Portrait de sbuisseret
sbuisseret
<p>Je suppose que même si j'ai raison, peu de gens prendront la peine de se manifester pour le dire, mais comparé à l'ancienne traduction, cette nouvelle édition de GUNNM (merci au passage, visuellement c'est un régal comparé aux anciens volumes) est une vraie déception au niveau du texte. Voici un petit florilège de ce que je considère être carrément des erreurs: page 9: "c'est pas le nom de ta boule de poil qui a claqué ..." -&gt;comment fait-on pour savoir qu'il parle d'un chat ? page 10: est-ce que les deux bulles de la case 2 n'auraient pas été inversées ? page 11: "dans l'intervalle, tu seras Gally" C'est quoi cette phrase moche qui mélange un mot inhabituel avec un verbe pauvre ? Ancienne version: "en attendant, ça te convient Gally ?" page 21: "il se prépare à traquer cette femme ?" Qu'est-ce que le verbe traquer vient faire là ? Version précédente "c'est pas vrai, il va piéger cette fille !" Et ça correspond, ido est entrain de préparer un coup, et non entrain de se préparer à suivre sa proie. Je suis vraiment curieux de connaître la version Japonaise... page 28: "...Je pourrais en jurer !" Mais qui dit ça ? "Je pourrais LE jurer", ou "je le jurerais !" page29: "vu sa tronche, je comprends pourquoi elle s'en prenait aux autres" hors, dans l'ancienne édition: "quand on voit sa tête, on comprend pourquoi elle s'en prenait uniquement aux femmes" Y'a pas un problème de sens qui a sauté ? Est-ce que le mot femme est absent de la version japonaise ? page 70: "ta coque crânienne est fendue" on dit "boite crânienne". page 73: "un cyborg constitué uniquement d'une tête" -&gt; quand on est constitué, c'est avec plusieurs éléments, pas un seul. C'est un synonyme d'assembler... Page 74: "j'ai bien inscrit vos tête sur ma rétine (virgule ou point ou tache, on ne distingue pas bien) à toi et à cette jeune fille !" au lieu de "vos visages sont gravés à jamais dans cet oeil !", ancienne édition. Devinez ce qui ressemble le plus à du beau français... page 81: "je sais que cela va t'éloigner de mon rêve de Pygmalion" -&gt; sérieux ? La version japonaise cite pygmalion sans aucune annotation alors qu'on en fait une pour Nietzche ? Qui connait le mythe de Pygmalion dans votre cible ? version précédente: "mon rêve doit mourir pour que tu puisses vivre" ...et en plus c'est beau. page 89: "elle est entrain de songer". Bon. Quand on dit qu'on songe, même si ça veut bel et bien dire rêver dans son sens premier, en réalité on veut dire qu'on pense. Ou alors, "elle est en plain songe", qui passe aussi. Mais pourquoi jouer les Molières avec le verbe songer alors que le sens est clairement qu'elle est entrain de rêver, vu qu'on voit son rêve pile avant ? Vous n'avez pas refilé les planches au traducteur ou quoi ?? Page 95: on pige rien à cette explication ultra compliquée du Berserker, lisez l'ancienne version... Pae 97: là je pète un plomb. Dialogue: -allons, Gon, tu disais avoir été cybermédecin. -C'était dans ma jeunesse, et puis je m'occupais des animaux. Donc, Gon (je suis curieux de savoir si ce diminutif est réellement utilisé en jap) était cybermédecin, mais il s'occupait d'animaux donc n'avait pas trop le temps d'exercer sa profession, c'est ça ? Version précédente: -Gonzu, tu n'étais pas cyberphysicien dans le temps ? -Cybervétérinaire !! Il y a des siècles ! Oh, et en plus d'être mieux dit, c'est drôle ! ... J'accélère et en vient directement au coup fatal qui m'a fait refermer le bouquin. Page 121 "Gonz nous a tout raconté, tu parles d'une chienlit" C'est quoi cette phrase de Molière ? Kishiro a vraiment utilisé ce terme connu par 0,0005% de la population francophone ? Et Gonzu, son diminutif, c'est Gon ou Gonz à la fin ?? Après Pygmalion, on a droit à la Chienlit, et tout ça sans annotation et en un seul demi-tome. On se la joue culture et on brode le tout avec des verbes pauvres et des structures de phrase sans saveur. Je reste encore cool parce que j'ai à redire sur pratiquement CHAQUE PAGE. Faites un simple test: ouvrez l'ancienne édition et comparez, page après page. Vous ferez le constat très rapidement, tout le texte est beaucoup plus sexy, beaucoup mieux adapté et beaucoup plus pertinent que la nouvelle version. Et quand je vois que c'est la même équipe qui est en charge de GUNNM Mars Chronicle, j'ai carrément peur car certaine phrases y sont également pauvres, pleines de mots étranges jumelés à des verbes pauvres et des sens qu'on ne comprend parfois qu'en les supposant. C'est une catastrophe, à l'aube de cette nouvelle saison en manga, alors qu'un film s'apprête à relancer la licence, de sortir une version à ce point appauvrie. Et ne me sortez pas l'argument du "ça colle mieux au texte original", non seulement je doute que ce soit vrai (voir mes exemples) mais en plus, tant qu'on y est, pourquoi pas une traduction littérale ? Ma déception est immense. -Samuel Buisseret</p>
Note: 
0
Portrait de jbr
jbr
<p>La traduction est mauvaise. Phrases peu claires et alambiquées, mots sonnant hors contexte et dialogue baclé. Dommage pour une réédition d'une collection si mythique.</p>
Note: 
4