Les Montefiore - Tome 01

Top model

« Défiler, c’est un métier. Être parfaite, c’est un art. »

Ce sont les premiers mots qu’entend Oksana Kovsky, jeune beauté russe, à son arrivée dans le monde de la mode. L’ambitieux top model est embauchée dans la célèbre maison milanaise Montefiore. Une chance ? Pas si sûr… Après le décès accidentel du créateur de l’entreprise, la direction est reprise par son fils unique, Narciso, plus intéressé par l’automobile que par la mode. Sans compter les ennemis qui feraient tout pour le voir échouer : il y a bien sûr Francesca, sa belle-mère, qui veut se venger d’avoir perdu la place qui lui revenait. Mais il y a aussi un homme qui semble avoir les moyens de nuire aux Montefiore même depuis le fin fond de la Chine…

Une saga dans le monde de la mode, où luxe, passion et luttes de pouvoir constituent les destins fascinants de ces quelques privilégiés qui nous font rêver.

Luxe
mode
laine
haute couture
prêt-à-porter
Arts de vivre
13.90 €
Découvrir un extrait
Numéro de Tome: 
1
Parution : 
10.04.2013
Format :
240 x 320 mm
Pages : 
56
EAN : 
9782723473873
Ce livre existe en version numérique

Découvrir un extrait

Actualités

Vos avis sur Les Montefiore - Tome 01

Portrait de unamourdebd.fr
unamourdebd.fr
En cinquante et une planches, Bec nous plonge dans les arcanes de la mode, monde impitoyable. Tout à fait à l’Aise dans la description de cet univers particulier, il nous raconte deux histoires parallèles d’ambitions et de luttes de pouvoir. Tout d’abord, il y a Oksana Kovsky, une jeune beauté russe, que l’agence de mannequin « Idole Management » a repéré. Dès son arrivée dans les bureaux de Milan (capitale de la mode), son éducation commence. On ne devient pas le Visage de demain » en restant les bras croisés. Entre amitiés forcées et intérêts professionnels à peine voilés, la jeune fille est prise en main immédiatement. A travers elle, Bec en profite pour nous initier au monde un peu factice du mannequinât et de la mode. Mais l’intrigue de la série ne s’arrête pas à la montée stratosphérique de cette beauté plastique.La suite sur le blog :http://www.unamourdebd.fr/2013/04/les-montefiore-t1-top-model/