Filippi

Denis-Pierre Filippi

La bande dessinée ? Une passion que Denis-Pierre Filippi a depuis tout petit ! À huit ans, son père lui fait lire le journal Spirou, que sa propre mère lui avait fait découvrir, 20 ans plus tôt (héritage familial !). Mais il faut attendre 1990 pour qu'il se mette sérieusement à travailler en tant que scénariste. Passent alors trois, quatre années de tentatives infructueuses puis un premier tournant s'opère et il s'investit dans les contes pour enfants. Une nouvelle fois, les tentatives se succèdent et se ressemblent cruellement, mais sa détermination s'en trouve toujours plus renforcée. L'idée lui vient alors de demander à des dessinateurs de BD déjà édités, d'illustrer ses contes. Tout en poursuivant ses études de philosophie, il recherche des auteurs de BD. Ainsi, avec Tiburce Oger il édite son premier ouvrage aux éditions Delcour : Orull le faiseur de nuages. Intermédiaire entre le livre illustré et la bande dessinée, le récit est publié en Mars 1998. Un drôle d’ange gardien paraît ensuite en janvier 1999. Puis, après une période d'hésitation, l’avenir se dessine à travers quelques projets : Songes, Gargouilles, John Lord, Marshall. En 2000 Denis-Pierre Filippi met fin à ses études après l'obtention de sa maîtrise de philosophie. Depuis, il a publié Ethan Ringler, agent fédéral, Les Corsaires d’Alcibiade, Nouveau Monde, Le Voyage extraordinaire et Terra Prohibita. En 2018 et en 2020, il participe à la collection des œuvres originales Disney chez Glénat en scénarisant Mickey et l'Océan perdu puis Mickey et la terre des anciens, deux récits illustrés par le talent virtuose de Silvio Camboni. Entre deux pages de découpage, il lui arrive d'animer des ateliers d'écriture, dans les bibliothèques ou les établissements de tous ordres, du primaire à l’IUFM. Par ce biais, il réalise enfin ce rêve incroyable, qui est celui d'arriver à concilier l'écriture et le pédagogique au travers d’animations et de rencontres avec les enfants, jeunes et moins jeunes. Réside en Gironde.