Guillaume de Monfreid

Né au milieu du xxe siècle, Guillaume de Monfreid a hérité de son grand-père l’amour de la mer, du dessin et de la peinture. Il a exercé son métier d’architecte-urbaniste en France et sous diverses latitudes (Afrique, Moyen-Orient, Asie). Il expose son travail de peintre dans des galeries privées et au salon de la Marine. Tombé amoureux de La Hague, il lui a consacré plusieurs ouvrages : Trésors de la Hague (Isoète, 2003) ; Normandie extrême (Isoète, 2006) ; Vagues – la mer dans tous ses états (Glénat 2013).  Il défend et gère l’œuvre de son grand-père et lui a consacré un premier livre : Sur les pas de Henry de Monfreid (Presses de la Renaissance, 2007).

Le 14 décembre 2018, la  Société de Géographie remet à Guillaume de Monfreid le Prix Jean Duchesne-Fournet (1905) pour son livre "Henry de Monfreid, impossible grand-père".