Jean Chakir

Né à Paris en 1936, Jean CHAKIR débute à 15 ans dans les magazines publiés par la Bonne Presse au début des années 50. Il livre des cartoons puis se tourne vers la BD en 1953 dans “Bernadette” et surtout “Bayard” où il crée TACOTAC puis SABOUM. On le rencontre aussi chez Fleurus dans Fripounet , Ames-Vaillantes et Cœurs-Vaillants de 1952 à la fin des années 80. Présent à “Pilote” dès ses premiers numéros il y crée Séraphin contre Angelure et collabore aux pages d’actualité. Il signe l’Insulaire dans “Tintin”, Héroïco et les Dogs Boys dans “Pif Gadget”, etc. Il abandonne la BD en 1983, année où il devient coordinateur de l’atelier de la section Arts graphiques de l’Ecole des Beaux-Arts d’Angoulême. Retraité depuis 1994, il travaille sur une BD personnelle encore inédite qui compte plus de mille pages.

Ses livres