Les Grands Peintres - David

Portrait de Pierre Sériziat et Les Sabines

De peindre la Révolution à la faire, il n'y a qu'un pas.

14 juillet 1789, prise de la Bastille. Le peintre Jacques-Louis David a 41 ans. Ami et protégé de Robespierre, il peint très peu durant les premières années de la Révolution, tout entier consacré à son engagement politique et à la transformation du palais du Louvre en musée. En juillet 1794, après deux années de terreur, la France se débarrasse de Robespierre et jette l'artiste en prison. Derrière les barreaux, David parvient à se procurer du matériel de peinture et dessine avec fébrilité un célèbre autoportrait. Par miracle, il échappe à la mort. Prenant alors conscience qu'il est un peintre avant d'être un homme politique, il se jure de ne plus jamais quitter ses pinceaux. En prison, il a d'ailleurs eu l'idée d'une toile monumentale qui prônerait la réconciliation entre les royalistes et les révolutionnaires...

arts, culture et société
artiste
auteur
musée
peintre
oeuvre
tableau
14.50 €
Découvrir un extrait
Parution : 
26.08.2015
Thèmes: 
Format :
240 x 320 mm
Pages : 
56
EAN : 
9782344003800
Ce livre existe en version numérique

Découvrir un extrait