Interview confinée de Cy

Pendant le confinement, des auteurs de la maison nous racontent comment ils vivent la situation actuelle. 

LE CONFINEMENT VU PAR CY.

 

Autoportrait confiné
 
Autrice, vidéaste, artiste, illustratrice, nous avons voulu en savoir plus sur la femme qui se cache derrière le pseudo Cy.
Avec Radium Girls, une fable historique sur des femmes oubliées de l’Histoire, victimes des mensonges d'une société sexiste et capitaliste, elle signe son premier ouvrage chez Glénat à paraître fin août.
 
· Comment occupes-tu tes journées en confinement ?
 
En bossant pardi. Ok, aussi en plantant des trucs et en testant de nouvelles recettes qui ne sont pas toujours un grand succès.
 
· Ça a vraiment changé ton quotidien ?
 
Ah bah plutôt oui, j'ai récupéré un collègue de travail ! Moi qui disais "Bosser en couple : JAMAIS", me voilà vernie.
Et on ne va pas se mentir, l'impact est aussi financier. Ce n’était déjà pas simple avant mais là les clients se rétractent, les festivals s'annulent, les sorties repoussées, tout le monde se retrouve à marche ralentie si ce n'est pas à l'arrêt.
Même si, concrètement, ma routine n'a pas tant bougé, l'impact est grand.
 
· Rappelle-nous comment tu es venue à la BD ?

 
Enfant, je lisais de la BD sans avoir une véritable envie d'en faire mon métier mais l'avènement des BlogBD dans les années 2000 m'a mis le pied à l'étrier principalement en dessinant du strip. C'était essentiellement du "Moi, ma vie, mon œuvre" mais c'était formateur. Bon il y a eu aussi le boum du manga qui a donné lieu à pas mal de fan-arts honteux de ma part, j'avoue tout.
 
· Tu aimes quoi comme styles de musiques ? Que nous conseilles-tu en ces temps troubles ?
 
J'écoute de tout, de la pop ultra commerciale, aux hits de Stax Records en passant par les tubes honteux des années 2000 (K-Maro à jamais dans mon cœur).
Là je réponds à cette interview sur un fond de Fleetwood Mac, du bon mood années 80 comme on les aime.
 
· Et des bouquins à nous conseiller de lire aussi ?
 
N'hésitons jamais à lire du Virginie Despentes ou du Mona Chollet, histoire de rendre le monde meilleur.
En BD, "Dans un rayon de soleil" de Tillie Walden (que c'est beau), "Cinq mille kilomètres par seconde" de Manuel Fior (que c'est beau bis) ou encore "Les Petits garçons" de Sophie Bédard (que c'est DRÔLE). Je pourrais en conseiller mille mais je m'arrête là !
 
· Quels enseignements retiens-tu (pour le moment) de cette période si étrange ?
 
Apprendre, avant la prochaine pandémie, à faire mon PQ. Je suis sûre qu'il y a des DIY sur Youtube. N'est pas Gandhi qui veut hein.
 
· Quelle sera ta première action post-confinement ?

 
Aller chez le coiffeur, le mulet me réussit très peu.
 
· Enfin, où-peut-on suivre ton actualité ?
 
Sur mes réseaux :  Instagram > @yeahacy , Twitter / Youtube / Twitch > @yeahcy !
 
Un petit aperçu en avant-première de ce que sera Radium Girls :

Livres liés

Radium Girls
Collection : 
26.08.2020