L'adaptation des œuvres de Boris Vian en BD

Boris Vian en BD

Au milieu des années 1940, le poète, écrivain et dramaturge Boris Vian crée le personnage de Vernon Sullivan. À une époque où les romans policiers d’outre-Atlantique connaissent un grand succès en France, cet alias américain, dont Vian prétend au départ n’être que le traducteur, permet à son auteur de s’essayer au roman noir et d’explorer ainsi tout un nouveau pan de sa littérature – et sans doute d’assouvir quelques fantasmes secrets...

En l’espace de quatre ans, Vian écrira sous le pseudonyme « Vernon Sullivan » quatre polars sans concession, sensuels (sinon sexuels) et teintés d’humour noir, qui firent scandale lors de leur parution.

  • J’irai cracher sur vos tombes, 1946
  • Les morts ont tous la même peau, 1947
  • Elles se rendent pas compte, 1948
  • Et on tuera tous les affreux, 1950

 

Le scénariste Jean-David Morvan, amoureux du travail de Boris Vian depuis toujours, décide de faire revivre ces quatre romans en bande dessinée.

Des adaptations à la fois résolument modernes et infiniment respectueuses de l’esprit originel des romans, pour faire découvrir – ou redécouvrir – au grand public une part moins connue mais passionnante d’une œuvre essentielle, inscrite au panthéon de la littérature française.

Nicole Bertolt, directrice du patrimoine de Boris Vian, présente la collection dans cette interview. 

Les deux premières BD viennent de paraitre J'irai cracher sur vos tombes et Les morts ont tous la même peau. Les deux suivantes paraîtront à l'automne 2020 : Elles se rendent pas compte et Et on tuera tous les affreux.

Livres liés