Jaffredo

Marie Jaffredo

Autrice de bandes-dessinées (dessin, couleur et scénario), Marie Jaffredo est passée de l’urbanisme au dessin en 2000 avec l’envie de raconter des histoires. Ses premiers récits, des adaptations d’œuvres classiques (Maupassant, Grimm, etc.) et de chansons (Edith Piaf, Bourvil, etc.), sont édités par les éditions Petit à Petit (La Martinière). En 2004 débute l’aventure des Démons de Marie, une série signée chez Carabas avec Michaël Le Galli au scénario. Une histoire forte et sombre. Cependant l’écriture la chatouille. En 2008 elle scénarise et dessine Et si… un one-shot publié chez Vents d’Ouest. Un récit sensible et nostalgique se déroulant dans les coteaux du lyonnais durant les années 1960 et pour lequel elle reçoit de nombreux prix dont le prix Coup de Cœur et le prix du scénario à Chambéry. Dans la foulée, ou presque, Marie sort un petit album de strips à La Fourmilière BD nommé les Pop Korn (2009), vision cocasse de sa petite famille. 2010, retour vers le polar avec un diptyque médiéval et sanglant au nom évocateur, Le Sang des Bâtisseurs (publié chez Vents d’Ouest, scénario de Michaël Le Galli). Récit dans la veine du Nom de la Rose ou des romans de Ken Follet se déroulant en plein XIIe siècle au cœur d’un chantier d’abbaye. 2014, après presque 3 années penchée sur la table à dessin, Marie sort Les Damnés de Paris, un roman graphique évoquant le Paris de la fin du XIXe siècle et mettant en scène 3 destins (publié chez Vents d’Ouest, scénario de Michaël Le Galli).En 2015 parait Meurtre au Mont-Saint-Michel, dont le récit se situe dans les années 1930. Un huis-clos à la Agatha Christie en terre normande avec Jean-Blaise Djian (Les Quatre de Baker StreetLe Grand Mort...) au scénario (coédition Glénat/les éditions du Patrimoine). En septembre 2017 sort, toujours chez Glénat, un album sur la passion entre Édouard Manet et Berthe Morisot (scénario de Le Galli). Puis en 2019, paraît Yuan, journal d’une adoption, un récit autobiographique tendre et sincère sur le parcours de l’adoption de sa fille ainée (scénario, dessin et couleur, publié chez Vents d’Ouest). Enfin durant l’été 2022, on découvre un roman graphique d’une immense poésie : avec Le Printemps de Sakura (Prix du Jury Œcuménique de la BD et Prix des lecteurs du Var 2023 catégorie BD) nous suivons le parcours d’une petite fille qui va retrouver le goût de la vie en même temps que ses racines japonaises après une épreuve.

Ses livres

Agenda

22

mar

Exposition
Musée de l'illustration jeunesse de Moulins
17

nov

Festival
Toulon / Place d'Armes
Vendredi 17 novembre
13

oct

Festival
Place Chavanelle, Jean-Jaurès, Dorian et Hôtel-de-Ville
Vendredi 13 octobre
26

aoû

Festival
Sète
Samedi 26 août