Un affrontement gigantesque au coeur de l'hiver

La bataille qui se déroule dans le massif ardennais entre le 16 décembre 1944 et la fin du mois de janvier 1945 est le plus souvent qualifiée de Bataille des Ardennes. Aux États-Unis, cette bataille, la plus grande à laquelle les soldats américains participent sur le front occidental, est appelée The Battle of the Bulge. C’est en effet à un « renflement, à un bourrelet » donc à un « Bulge » de quelque 80 kilomètres sur 100 que les Américains assimilent cette bataille. Quant aux Allemands, ils font de cette offensive imposée par Hitler, le moment qui doit leur permettre d’affaiblir les Alliés occidentaux dans des proportions telles qu’ils seront peut-être contraints de négocier. Ils nomment cette opération « la garde au Rhin », Wacht am Rhein.

Affrontement gigantesque en plein hiver au cœur des Ardennes entre les armées allemandes et américaines, cette bataille fut pour les Allemands le dernier grand combat mené sur le front occidental. Pour les Américains, elle reste la bataille la plus dure et la plus meurtrière menée en Europe depuis le débarquement du 6 juin.

Mais cette bataille voulue par Hitler fut le moment d’un grand face-à-face, d’un grand règlement de compte frontal entre Allemands et Américains. Les soldats américains vont subir de plein fouet l’offensive surprise et, avec heurs et malheurs, tenir bon. Puis l’armée américaine tout entière, mais aussi dans une mesure moindre l’armée britannique, vont se mettre en marche, canaliser l’offensive allemande, l’empêcher de se déployer vers la Meuse puis dégonfler aussi vite qu’il s’était gonflé le… « bulge » allemand.

39.95 €
Parution : 
30.10.2024
Format :
240 x 320 mm
Pages : 
192
EAN : 
9782344066010