Fukushima

Chronique d'un accident sans fin

Dans les entrailles du monstre.

Japon, 11 mars 2011. Un séisme effroyable accouche d’une vague immense, qui vient frapper de plein fouet le nord-est du pays. C’est là que se trouve, entre autres, la centrale de Fukushima-Daiichi... D’une violence inouïe, le cataclysme provoque alors le pire accident nucléaire du XXIe siècle. Comment réagir face au chaos engendré ? Que faire quand l’inconcevable vient d’arriver ? Masao Yoshida doit répondre dans l’urgence. La réputation de son pays est en jeu, la vie de ses employés et de ses concitoyens en dépend. Dans un univers complètement dévasté, où les bâtiments sont plongés dans l’obscurité, tandis que les explosions se multiplient et que les radiations sont toujours plus toxiques, le directeur de la centrale fait preuve d’une ingéniosité et d’un sang-froid hors du commun. Il prend seul des décisions vitales, transgresse les procédures et les directives de sa hiérarchie pour éviter l’apocalypse... Mais, malgré tous ses efforts, après cinq jours durant lesquels les secondes passent comme des heures, un énième incendie se déclare et oblige à l’évacuation de la majorité des employés. Ne reste alors sur place qu’une poignée de volontaires qui travaillera d’arrache-pied pour stabiliser tant bien que mal la situation. Dix ans après, Bertrand Galic et Roger Vidal retracent avec force et détails les premières journées d’une tragédie sans fin. Le récit d’un compte à rebours angoissant, pendant lequel un chef et ses équipes doivent faire face à une catastrophe technologique sans précédent et à des supérieurs complètement dépassés par les événements.
18.50 €
Découvrir un extrait
Scénariste
Dessinateur
Parution : 
03.03.2021
Format :
215 x 293 mm
Pages : 
128
EAN : 
9782344034378
EAN numérique: 
9782331051012
Ce livre existe en version numérique

Découvrir un extrait

On en parle

Un récit réaliste ultra-documenté, un huis clos anxiogène au cœur du réacteur.
Arte
Un huis-clos angoissant et haletant.
Ouest-France
Au-delà du document que celle-ci représente, la tension qu’elle instaure en fait une œuvre à ne pas rater.
CNEWS
Un très bel album, une réussite.
Le Télégramme
Le récit est criant de vérité, brut, brutal même, humain.
La Croix

Agenda

23

oct

Festival
Marseille
du 23 au 24 octobre