Pierre Le Guen

Pierre Le Guen entre à Vaillant en 1950 où il campe Hourrah Freddy !, puis Nasdine Hodja et Jacques Flash en 1953. On le rencontre dans l'Humanité, Pierrot, Formule 1 et aux éditions Hachette, Dargaud, Bordas, Auzou... Cet auteur talentueux termine sa carrière dans l'anonymat, ne parvenant pas à trouver sa place dans les nouveaux titres de la presse BD.

Ses livres