Dragon Ball Z - Film 04

Dragon Ball Z - Film 04

La menace de Namek

Alors que la Terre était en paix, voilà qu’un extraterrestre malfaisant débarque pour coloniser notre planète. Slug demande aux Dragon Balls de le rajeunir pour recouvrer tous ses pouvoirs. Son Goku et tous les guerriers Z seront-ils capables de contrecarrer ses plans ?! Ce film au scénario inédit, sorti au printemps 1991, a enfin été adapté en anime comics ! Vous pouvez ainsi profiter de toute l’intensité de ce court-métrage à travers cette édition tout en couleurs !

Merveilleux
Action
aventure
combat
7.90 €
Numéro de Tome: 
4
Parution : 
25.09.2013
Thèmes: 
Editeur oeuvre origine: 
Homesha
Format :
130 x 180 mm
Pages : 
144
EAN : 
9782723493369

Vos avis sur Dragon Ball Z - Film 04

Portrait de jake13
jake13
<p><a href="http://jake-vecchiet.kazeo.com/shonen/dragon-ball-z-film-04-la-menace-de-namek-akira-toriyama,a3822903.html">http://jake-vecchiet.kazeo.com/shonen/dragon-ball-z-film-04-la-menace-de...</a> « La menace de Namek » est l’OAV qui me plaisait le moins. Tout comme l’opus précédent, son ambiance est assez froide (c’est le cas de le dire puisque la Terre se transforme pratiquement en banquise) et c’est assez répétitif, puisque déjà dans « Le combat fratricide », un bataillon étranger venait s’en prendre à notre planète en la vidant de son énergie vitale ! Malgré cela, l’idée de faire d’un Namek un ennemi est géniale ! Ce n’est pourtant pas sans rappeler le prince du mal Piccolo dans les premiers temps de Dragon Ball (d’ailleurs, tout comme lui il demande à Shenron de le rajeunir !). De plus, la connivence entre Petit-Cœur et Sangohan est très présente, ce qui apporte un plus, et c’est également le cas pour la relation presque amicale qui s’est formée entre Goku et Petit-Cœur (le passage où le second donne au premier son énergie est très touchant). Enfin, on sent Goku au seuil du passage en super saiyen (et c’est d’ailleurs ce qui se produit dans l’OAV suivant !!! Mais ne spoilons pas !). Heureusement, le prochain tome renouvelle complètement l’histoire, c’est promis !</p>
Note: 
0