Saint-Antoine-l'Abbaye

Un millénaire d'histoire

À la découverte du patrimoine de Saint-Antoine-l’Abbaye, un village du Dauphiné classé parmi les plus beaux de France, qui fut au Moyen Âge un grand centre de pèlerinage.

Antoine, l’ermite égyptien, Antoine, le saint au Tau et au cochon, a marqué en profondeur l’imaginaire religieux et artistique. Les multiples tentations du diable auxquelles il dut faire face ont inspiré des pans entiers de la peinture occidentale, les artistes flamands des XVIe et XVIIe siècles au premier chef. Sur fond de récit légendaire, ses reliques ont été déposées au XIe siècle dans une modeste bourgade du Dauphiné : la Motte-aux-Bois, qui allait devenir Saint-Antoine. Dès lors, le village connaît une ascension sans précédent : les pèlerins affluent bientôt de toute l’Europe pour vénérer les reliques et obtenir l’intercession du saint. Un nouvel ordre religieux ne tarde pas à naître, celui des Hospitaliers de Saint-Antoine ou Antonins (1297). Il essaimera dans les Flandres et en terre germanique, en Espagne, en Italie, jusqu’à Saint-Jean-d’Acre. De nombreux malades viennent à l’abbaye afin de bénéficier des soins des frères hospitaliers prompts à traiter le « mal des Ardents », une maladie terrible provoquée par un parasite du seigle. De Charles V à François Ier, les puissants se pressent à Saint-Antoine, enrichissant l’abbaye de leur aura et de leurs dons. Saint-Antoine-l’Abbaye est aujourd’hui l’héritier de cette histoire extraordinaire.

Ce beau livre, écrit par des spécialistes, met à la portée du grand public le résultat des dernières études et fouilles archéologiques conduites sur le site. Par l’image et l’écrit, il permet de mieux comprendre l’essor de cette abbaye et de son bourg attenant, mais aussi la symbolique inhérente à sa construction. Il aide à défaire l’écheveau de ce complexe architectural et ses mille ans d’histoire. Ses photographies sont une invitation à (re)visiter le site : passer la porterie qui ouvre sur la Grande Cour bordée des bâtiments conventuels, cheminer dans l’abbatiale comme jadis les pèlerins du Moyen Âge qui espéraient en la guérison de leur âme et de leur corps, pousser les portes du musée départemental installé dans l’ancien noviciat et découvrir ce patrimoine exceptionnel, témoin d’une page de l’histoire religieuse de l’Europe médiévale et moderne.

19.95 €
Auteur
Parution : 
24.04.2019
Collection : 
Format :
170 x 240 mm
Pages : 
128
EAN : 
9782344035405